On a retrouvé Murray

La rédaction

Après sa victoire en trois sets contre Juan Martin del Potro, Andy Murray a livré un deuxième match convaincant d'affilée, face à Karen Khachanov (6-3, 6-4, 6-4), en huitièmes de finale de Roland-Garros. Le n°1 mondiale monté clairement en puissance.

2017-06/murray-delpo
2017-06/nadal-race

Lire aussi

Nadal: "C'est magique"

Nadal: "J'ai douté tous les jours"

Revoilà donc ce bon vieil Andy Murray. Depuis le début de la saison, le Britannique n'était que l'ombre du n°1 mondial qu'il est devenu en fin de saison dernière, au prix d'un deuxième semestre quasi parfait. 16 victoires en 7 tournois, soit en moyenne à peine plus de deux tours franchis, c'était le bilan du natif de Dunblane en 2017, bien en deçà de ses propres ambitions. Mais à Roland-Garros, Murray réalise un début de tournoi conforme à ce qu'on pourrait attendre d'un joueur de son rang. Son entame est de surcroît meilleure que l'an passé, ce qui ne l'avait alors pas empêché d'aller en finale pour la première fois.

Déjà très solide face à Juan Martin del Potro au tour précédent (7-6, 7-5, 6-0), Murray a fait preuve de maîtrise pour écarter en huitièmes de finale l'un des jeunes loups les plus prometteurs du circuit, Karen Khachanov (6-3, 6-4, 6-4 en 2h04). Le Russe (21 ans, 53e), grand espoir de son pays, avait confirmé tout son potentiel en s'offrant les scalps de Tomas Berdych et John Isner lors des tours précédents. Il fait l'objet de comparaisons flatteuses, avec son illustre compatriote Marat Safin, ou encore avec Juan Martin del Potro. D'ailleurs, comme ils partagent le même équipementier, on croyait revoir l'Argentin, deux jours plus tôt, avec ces grands coups droits et ce revers à deux mains, points communs entre les deux hommes.

Un quart abordable

Pour sa grande première dans un cadre aussi prestigieux, Khachanov a montré qu'il n'a pas froid aux yeux, et n'a pas hésité à attaquer des deux côtés, avec ses frappes puissantes du fond de court. Mais en face, Murray était dans un jour où il renvoie tout et ne donne rien, le bon vieux Murray dont on parlait plus haut. Pendant la première heure de jeu, le Britannique, pourtant mis sous pression, n'a commis que trois fautes directes. La quatrième faute interviendra à 3-2 dans le deuxième, pour offrir un petit débreak à Khachanov, un court répit. Il y en aura un autre (débreak) durant le troisième set, mais ce sont de simples péripéties. Tout au long du match, Murray a semblé en contrôle (29 coups gagnants, 14 fautes directes), face à un adversaire qui a logiquement connu plus de déchet (34 coups gagnants, 38 fautes directes).

En quarts de finale à Roland-Garros pour la quatrième année de suite, Murray peut se projeter vers la journée de mercredi avec optimisme. Il retrouvera Kei Nishikori, qu'il a battu 8 fois sur 10 sur le circuit, ou Fernando Verdasco, avec qui son bilan est encore meilleur (13-1). Pas forcément très haute avant le tournoi, la cote du n°1 mondiale monte de jour en jour.

Lire aussi

ostapenko-home

"Vous pensez qu’elle a mouillé ?": Rochus dérape sur le sacre d’Ostapenko

Consultant pour la RTBF, l’ancien joueur belge Christophe Rochus s’est fendu en plein direct d’une expression plus que malheureuse sur la balle de match qui a consacré la jeune Jelena Ostapenko.  

"Vous pensez qu’elle a mouillé ?": Rochus dérape sur le sacre d’Ostapenko
Rafael-Nadal

Seulement 35 jeux concédés pour Nadal

Cette 10e victoire à Roland-Garros est statistiquement la plus impressionnante pour Rafael Nadal. Durant la quinzaine, l'Espagnol n'a concédé que 35 jeux, en sept matches, soit en moyenne 5 jeux par rencontre....

Seulement 35 jeux concédés pour Nadal
2017-06/nadal-ebin

Nadal, dix de terre !

Monumental ! Rafael Nadal a remporté Roland-Garros pour la dixième fois de sa carrière, un record absolu, en surclassant en finale le Suisse Stan Wawrinka (6-2, 6-3, 6-1). L'Espagnol entre un peu plus...

Nadal au firmament
Federer-Nadal

Federer félicite un Nadal "absolument gigantesque"

Alors qu'il s'apprête à démarrer sa saison sur gazon, mercredi à Stuttgart, Roger Federer a tenu à rendre un hommage appuyé lundi à Rafael Nadal, vainqueur la veille de son dixième Roland-Garros.  

Federer félicite un Nadal "absolument gigantesque"
2017-06/nadal-race

Nadal: "C'est magique"

Vainqueur pour la 10e de fois de Roland-Garros, son tournoi fétiche, Rafael Nadal ne peut qu'être l'homme le plus heureux du monde. Surtout que l'Espagnol n'avait plus gagné depuis trois ans en Grand Chelem,...

Nadal: "J'ai douté tous les jours"
nadal-home

Nadal, le trône dans le viseur ?

Largement en tête à la Race après sa 10e victoire à Roland-Garros, Rafael Nadal est en excellente position pour reconquérir d'ici la fin de l'année la place de n°1 mondial. Ça ne lui est plus arrivé depuis...

Nadal, le trône dans le viseur ?
Toutes les images

Roland en images

Le-sacre-de-Rafael-Nadal-en-2017

Les dix sacres de Rafael Nadal en images

2017-06/pl7-rafael-nadal-1

La punchline du jour

Roland-Garros-Bache

Tempête sur Roland

monfils-home

Les Français encore en lice

Kuerten

Les pires looks de Roland-Garros

Marion-Bartoli

La métamorphose physique de Marion Bartoli

looks-RG16

C'est quoi ce look ?

Roland-Garros

Les premiers moments forts de Roland-Garros 2016

Djokovic

Ils vont animer Roland-Garros

Collage-RG15

Six Bleus en huitièmes !

Collage-grimaces

Quoi ma gueule ?

Collage-Roland

Les people à Roland !

Le-sacre-de-Rafael-Nadal-en-2017
2017-06/pl7-rafael-nadal-1
Roland-Garros-Bache
monfils-home
Kuerten
Marion-Bartoli
looks-RG16
Roland-Garros
Djokovic
Collage-RG15
Collage-grimaces
Collage-Roland

Liens commerciaux

Publicité