Lokoli, show et chaud

La rédaction

Le Français Laurent Lokoli a fait le spectacle et livré un gros duel contre Martin Klizan (7-6 [4], 6-3, 4-6, 0-6, 6-4) sur le court n °14. Et l'ambiance était particulièrement tendue entre les deux hommes à la fin de la rencontre.

2017-05/lokoli2
Stan-Wawrinka

Lire aussi

Wawrinka: "Si j’hésite, c’est trop tard…"

Wawrinka: "Si j’hésite, c’est trop tard…"

Vous vous souvenez de Laurent Lokoli ? En 2014, le Corse avait été l'une des belles histoires de Roland-Garros en sortant des qualifications avant de céder, au 1er tour du tableau principal, à l'issue d'une belle bataille contre Steve Johnson sur le regretté court n°7. Désormais âgé de 22 ans, le natif de Bastia, freiné par des blessures, n'a jamais pu confirmer les espoirs placés en lui, ne serait-ce qu'en intégrant le Top 200. Mais cette année, Lokoli a reçu un petit coup de pouce de la part de la FFT et de son président Bernard Giudicelli (Corse lui aussi), en recevant une wild-card pour le grand tableau. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il s'est fait remarquer.

Sur le court n°14, qui est en train de devenir l'un des plus prisés des courts annexes avec sa nouvelle tribune, Lokoli a encore livré un gros duel, cette fois face à Martin Klizan. Le Slovaque, talentueux mais irrégulier, a raflé les deux premiers sets, très disputés. Mais le Français n'a rien lâché et il a recollé à deux manches partout en collant au passage un 6-0 au 50e joueur mondial, auteur de 81 fautes directes, et surtout bien diminué par une blessure à la cheville gauche. Le cinquième set, comme on pouvait s'y attendre, a été bouillant, d'autant plus que Klizan en avait en fait gardé sous la semelle.

Si je ne lui ai pas serré la main, c'est qu'il y a une raison

Lokoli s'est accroché en cherchant des forces dans les encouragements des spectateurs, qu'il se chargeait d'haranguer après pratiquement chaque point, et scandaient des "Loko! Loko!" aidant bien cette rencontre à basculer dans la folie. Sauf que Klizan n'est pas le premier venu à ce petit jeu, et le Slovaque s'est permis de lâcher un cri rauque et puissant en destination du public, après la double faute de Lokoli qui lui offrait le double break à 5-2. Ça n'a pas plu à Lokoli qui, après un échange de mots, s'est levé de sa chaise pour imiter son adversaire en train de boîter au set précédant, avant de lui envoyer un "Come on!" en pleine face. Ambiance. Rappelons que Klizan est connu pour être l'un des joueurs les moins appréciés sur le circuit, pour son comportement sur le court. En 2016, contre Nicolas Mahut à Rotterdam, il avait célébré un débreak d'une roulade avant, ce que l'Angevin avait moyennement apprécié.

Le match a repris et Lokoli a débreaké une première fois, puis sauvé trois balles de match. Il s'est même offert une balle de débreak mais, trois points plus tard, c'était terminé. Et Lokoli a filé droit vers sa chaise, refusant la poignée de mains à Klizan, qu'il a envoyé paître. "Je suis très énervé, je pense qu'il y avait la place de passer, a confié Lokoli, à chaud, sur Eurosport. Si je ne lui ai pas serré la main, c'est qu'il y a une raison. Le type, il ne va pas sur les amorties, il a mal à la jambe pendant deux sets, et comme par hasard au cinquième il galope comme un lapin. Après, il me parle de respect. Pour moi, c'est juste irrespectueux ce qu'il a fait." Et Lokoli a quitté le court, sous les sifflets.

videoDailymotion("x5oee58", "100%", "275px");

Lire aussi

Rafael-Nadal

Seulement 35 jeux concédés pour Nadal

Cette 10e victoire à Roland-Garros est statistiquement la plus impressionnante pour Rafael Nadal. Durant la quinzaine, l'Espagnol n'a concédé que 35 jeux, en sept matches, soit en moyenne 5 jeux par rencontre....

Seulement 35 jeux concédés pour Nadal
Stan-Wawrinka

Wawrinka: "Si j’hésite, c’est trop tard…"

Alors qu’il n’avait encore jamais perdu en finale de Grand Chelem, Stan Wawrinka a été nettement dominé par Rafael Nadal (6-2, 6-3, 6-1), ce dimanche, à Roland-Garros. Selon lui, l’Espagnol est tellement...

Wawrinka: "Si j’hésite, c’est trop tard…"
Federer-Nadal

Federer félicite un Nadal "absolument gigantesque"

Alors qu'il s'apprête à démarrer sa saison sur gazon, mercredi à Stuttgart, Roger Federer a tenu à rendre un hommage appuyé lundi à Rafael Nadal, vainqueur la veille de son dixième Roland-Garros.  

Federer félicite un Nadal "absolument gigantesque"
2017-06/nadal-ebin

Nadal, dix de terre !

Monumental ! Rafael Nadal a remporté Roland-Garros pour la dixième fois de sa carrière, un record absolu, en surclassant en finale le Suisse Stan Wawrinka (6-2, 6-3, 6-1). L'Espagnol entre un peu plus...

Nadal au firmament
nadal-home

Nadal pulvérise Wawrinka

Rafael Nadal a été impitoyable dimanche avec Stan Wawrinka, remportant la finale de Roland-Garros en trois petits sets (6-2, 6-3, 6-1) et 2h05' de jeu. C'est le 10e titre de l'Espagnol à Paris, qui améliore...

Nadal pulvérise Wawrinka
nadal-home

Nadal, le trône dans le viseur ?

Largement en tête à la Race après sa 10e victoire à Roland-Garros, Rafael Nadal est en excellente position pour reconquérir d'ici la fin de l'année la place de n°1 mondial. Ça ne lui est plus arrivé depuis...

Nadal, le trône dans le viseur ?
Toutes les images

Roland en images

Le-sacre-de-Rafael-Nadal-en-2017

Les dix sacres de Rafael Nadal en images

2017-06/pl7-rafael-nadal-1

La punchline du jour

Roland-Garros-Bache

Tempête sur Roland

monfils-home

Les Français encore en lice

Kuerten

Les pires looks de Roland-Garros

Marion-Bartoli

La métamorphose physique de Marion Bartoli

looks-RG16

C'est quoi ce look ?

Roland-Garros

Les premiers moments forts de Roland-Garros 2016

Djokovic

Ils vont animer Roland-Garros

Collage-RG15

Six Bleus en huitièmes !

Collage-grimaces

Quoi ma gueule ?

Collage-Roland

Les people à Roland !

Le-sacre-de-Rafael-Nadal-en-2017
2017-06/pl7-rafael-nadal-1
Roland-Garros-Bache
monfils-home
Kuerten
Marion-Bartoli
looks-RG16
Roland-Garros
Djokovic
Collage-RG15
Collage-grimaces
Collage-Roland

Liens commerciaux

Publicité