Del Potro est bien là !

La rédaction

Alors qu'on a longtemps craint un forfait, Juan Martin Del Potro a réussi son entrée en lice à Roland-Garros, où il n'avait plus joué depuis cinq ans. L'Argentin, qui pourrait retrouver Andy Murray au 3e tour, a tranquillement dominé son compatriote Guido Pella (6-2, 6-1, 6-4).

Juan-Martin-del-Potro
Stan-Wawrinka

Lire aussi

Wawrinka: "Si j’hésite, c’est trop tard…"

Wawrinka: "Si j’hésite, c’est trop tard…"

Généralement, c'est porteur de mauvaise nouvelle. Une conférence de presse imprévue de Juan Martin del Potro a été annoncée, dimanche, pour midi. L'Argentin allait-il annoncer son forfait ? On ne le saura pas car, peu avant l'heure fatidique, ce rendez-vous avec les médias a été annulé, sans plus de précision. Il a donc fallu attendre ce mardi matin pour en avoir la confirmation: Del Potro est là, et bien là. Forfait pour chaque édition depuis 2012, et son quart de finale perdu contre Roger Federer, le géant de Tandil est cette fois bien au rendez-vous.

Ce n'était pas gagné, car Del Potro, perpétuellement tracassé par son physique et notamment ses poignets, a manqué 10 des 12 derniers tournois du Grand Chelem. Il avait sciemment renoncé à l'Open d'Australie en début d'année, pour économiser son corps, après les rudes batailles de la deuxième partie de saison 2016 et notamment cette victoire en Coupe Davis. Peine perdue, des douleurs au dos et à l'épaule l'ont rattrapé la semaine passée à Lyon, jetant un voile sur sa présence à Roland. Sans conséquence, finalement.

Murray au 3e tour ?

Sur le court n°6, "Delpo" a effectué son entrée en lice. Malgré les présences de quelques Argentins, reconnaissables aux classieux maillots de Boca Juniors ou de Rosario Central, l'ambiance était plutôt calme. Sans doute parce que Del Potro affrontait l'un de ses compatriotes, le gaucher Guido Pella, 11e mondial et issu des qualifications. Le scénario de la rencontre (6-2, 6-1, 6-4) n'a pas laissé énormément de place au suspense, aussi. Pas à 100% physiquement, on s'en doutait, Del Potro n'a pas forcé, se contentant de gérer ses jeux de service (aucune balle de break concédée), de placer quelques sacoches en coup droit quand il en avait la possibilité, et de profiter des erreurs de son adversaires.

Après une accolade sympathique avec Pella, un signe de croix et un bras tendu vers le ciel, Del Potro a serré le poing vers son clan. Pour plus d'émotions, il faudra attendre plus tard dans la quinzaine. Et pourquoi pas ce 3e tour attendu face à Andy Murray, contre qui il a livré des combats homériques l'an passé, en finale des Jeux Olympiques, ou surtout en demi-finale de Coupe Davis (5h07, 6-4 au cinquième), le plus beau match de 2016, sans doute. C'est avec de genre de rencontres que Del Potro véhicule une telle attente à chacune de ses sorties. C'est qu'elles sont rares, aussi.

videoDailymotion("x5oee58", "100%", "275px");

Lire aussi

Rafael-Nadal

Avec 15 couronnes, Nadal est seul derrière Federer

En décrochant son 10e Roland-Garros, Rafael Nadal a remporté son 15e tournoi du Grand Chelem, qui lui permet de dépasser Pete Sampras et ses 14 couronnes. L'Espagnol est désormais seul deuxième de ce classement,...

Avec 15 couronnes, Nadal est seul derrière Federer
Nadal

Nadal largement en tête à la Race

Vainqueur pour la dixième fois de Roland-Garros, Rafael Nadal sera lundi prochain de retour à la 2e place mondiale. L'Espagnol comptera 7 285 points, et restera encore assez loin d'Andy Murray (9 890 pts),...

Nadal largement en tête à la Race
Rafael-Nadal

Seulement 35 jeux concédés pour Nadal

Cette 10e victoire à Roland-Garros est statistiquement la plus impressionnante pour Rafael Nadal. Durant la quinzaine, l'Espagnol n'a concédé que 35 jeux, en sept matches, soit en moyenne 5 jeux par rencontre....

Seulement 35 jeux concédés pour Nadal
Stan-Wawrinka

Wawrinka: "Si j’hésite, c’est trop tard…"

Alors qu’il n’avait encore jamais perdu en finale de Grand Chelem, Stan Wawrinka a été nettement dominé par Rafael Nadal (6-2, 6-3, 6-1), ce dimanche, à Roland-Garros. Selon lui, l’Espagnol est tellement...

Wawrinka: "Si j’hésite, c’est trop tard…"
2017-06/nadal-race

Nadal: "C'est magique"

Vainqueur pour la 10e de fois de Roland-Garros, son tournoi fétiche, Rafael Nadal ne peut qu'être l'homme le plus heureux du monde. Surtout que l'Espagnol n'avait plus gagné depuis trois ans en Grand Chelem,...

Nadal: "J'ai douté tous les jours"
nadal-home

Nadal, le trône dans le viseur ?

Largement en tête à la Race après sa 10e victoire à Roland-Garros, Rafael Nadal est en excellente position pour reconquérir d'ici la fin de l'année la place de n°1 mondial. Ça ne lui est plus arrivé depuis...

Nadal, le trône dans le viseur ?
Toutes les images

Roland en images

Le-sacre-de-Rafael-Nadal-en-2017

Les dix sacres de Rafael Nadal en images

2017-06/pl7-rafael-nadal-1

La punchline du jour

Roland-Garros-Bache

Tempête sur Roland

monfils-home

Les Français encore en lice

Kuerten

Les pires looks de Roland-Garros

Marion-Bartoli

La métamorphose physique de Marion Bartoli

looks-RG16

C'est quoi ce look ?

Roland-Garros

Les premiers moments forts de Roland-Garros 2016

Djokovic

Ils vont animer Roland-Garros

Collage-RG15

Six Bleus en huitièmes !

Collage-grimaces

Quoi ma gueule ?

Collage-Roland

Les people à Roland !

Le-sacre-de-Rafael-Nadal-en-2017
2017-06/pl7-rafael-nadal-1
Roland-Garros-Bache
monfils-home
Kuerten
Marion-Bartoli
looks-RG16
Roland-Garros
Djokovic
Collage-RG15
Collage-grimaces
Collage-Roland

Liens commerciaux

Publicité